Cryolipolyse

Par CRYOLIPOLYSE, on entend le refroidissement non invasif du tissu adipeux qui induit une lipolyse, c’est-à-dire la décomposition des cellules adipeuses, et permet de débarrasser le corps de la graisse profonde sans abîmer les autres tissus.
Les études scientifiques menées sur la cryolipolyse ont démontré que:

– L’exposition au froid par extraction de l’énergie provoque l’apoptose des cellules graisseuses, c’est-à-dire une mort naturelle contrôlée des cellules qui entraîne la libération de cellules inflammatoires éliminant peu à peu les cellules visées.
– Les cellules inflammatoires digèrent progressivement les cellules adipeuses visées au cours des mois qui suivent la procédure, ce qui diminue l’épaisseur de la couche graisseuse.
– Les lipides des cellules adipeuses sont lentement libérés et transportés par le système lymphatique, puis traités et éliminés de la même manière que la graisse provenant des aliments.

Les multiples bienfaits de la Cryothérapie

Bien-être

  • Diminue les troubles du sommeil

  • Soulage le syndrome dépressif

  • Réduit la récurrence des maux de tête

Santé

  • Diminue les réactions inflammatoires

  • Soutient la perte de poids (100Kcal/min)

  • Soulage les douleurs articulaires

Sport

  • Elimine la sensation de fatigue

  • Assouplit les muscles tendus

  • Intensifie le passage sanguin dans les téguments (composants de la peau), les muscles et les organes internes

  • Diminue les oedèmes suite à une augmentation dans le corps du sujet d’hormones à effet anti-inflammatoire et cicatrisant

  • Augmente de l’oxygénation du sang et l’élimination des déchets (lactates) meilleure récupération musculaire

 

 

Une technologie de pointe efficace et ergonomique
Le praticien positionne la membrane thermique de conduction et de protection puis place la pièce à main sur la zone à traiter. La pièce à main en forme de coque aspire (effet vacuum) le pli graisseux qui va se loger au fond de cette coque. Puis un mécanisme comparable à une « pompe à chaleur » va extraire de cette zone les calories et abaisser en quelques minutes la température de cette zone de 37° à environ -5° (contrôlée par microprocesseur).

• Lors du traitement, des sensations de picotements et/ou de tiraillements peuvent survenir durant les premières minutes.
Par la suite, le traitement est complètement indolore.
La séance doit durer de 45 minutes à une heure sur une zone, à une température déterminée et stable, grâce au système de surveillance de la stabilité de cette température (Cryocheck).
• Suite à cette séance, une panniculite va se produire (inflammation des cellules adipeuses) qui va entraîner une apoptose de ces cellules (mort programmée) avec élimination par les voies naturelles.
Les résultats définitifs seront visibles au troisième mois suivant la séance.
• Peuvent apparaître des rougeurs, hématomes, ou troubles de la sensibilité cutanée, tous réversibles avec un retour à la normale en quelques jours.
• Une visite de suivi est recommandée aux termes des trois mois qui permettra tout d’abord de comparer les photos avant-après, et de décider éventuellement d’une deuxième séance.

 

 

Etudes scientifiques

Cryolipolysis for noninvasive body contouring: clinical efficacy and patient satisfaction

Synergistic effects of cryolipolysis and shock waves for noninvasive body contouring.

Selon des chercheurs de l’Harvard Medical School, un refroidissement des cellules graisseuses en-dessous de 0 degré Celsius déclencherait un phénomène conduisant progressivement à leur destruction et élimination. Ce phénomène est appelé l’effet Peltier. De ces travaux scientifiques est né un nouveau traitement des surcharges graisseuses localisées par l’application de froid contrôlé pendant 30 à 45 minutes.
 Indolore et non invasive, cette technique permet de réduire significativement les graisses localisées sans endommager les tissus environnants.
En refroidissant une zone adipeuse déterminée, le CryoSculpt provoque ce que l’on appelle l’apoptose (mort lente programmée des cellules) des adipocytes. Les cellules adipeuses vont ensuite se dégrader par elles-mêmes grâce à un refroidissement contrôlé de la zone à traiter. A une température avoisinant les -5° les cellules adipeuses sont soumises à un stress qui va entraîner leur “mort programmée” puis vont s’éliminer naturellement dans les jours et semaines qui suivront la séance.